Handi'chiens, une aide précieuse pour les personnes en situation de handicap

handiQuesta.com |

15 jours pour se découvrir 

Faya, Flash, Frimousse ou encore Fléole, ces chiens sont tous des Labradors ou des Golden Retriever. Ils sont nés en 2010 et apprennent depuis bientôt 15 jours à connaître leur futur maître. En effet, ces chiens vont être prochainement confiés à des personnes en situation de handicap. Depuis 2003, l'antenne bretonne de l'association Handi’chiens a formé plus de 150 chiens. Chaque Labrador ou Golden Retriever coûte 13 600 euros à l’association.

« Les chiens sont d'abord testés quand ils ont sept semaines, puis, une fois sélectionnés, ils sont confiés à une famille d'accueil pendant seize mois », explique Sophie Collin, responsable d'Handi'chiens Bretagne. Au cours de cette période, les animaux reviennent tous les quinze jours à l'école auprès d'éducateurs canins. La formation se terminera par 6 mois d’éducation à temps plein, jusqu'à leur 2ème anniversaire. 

 

 

Créer un lien social

A l’âge de 2 ans, les chiens sont capables de rapporter et  de ramasser des objets, d'ouvrir des portes, ou encore d'effectuer des transactions avec les commerçants. « Les chiens apportent une aide mais ils créent aussi du lien social. Dès lors qu'ils aperçoivent le toutou avec son sac à dos bleu et jaune, les gens ne voient plus le fauteuil. Nous travaillons avec des Labradors et des Golden Retriever qui, outre leurs qualités naturelles, sont aussi les races préférées des Français. Leur présence facilite donc le contact avec la personne handicapée ».

 

Former des binômes

Depuis le 26 novembre, les 7 bénéficiaires suivent une formation avant de repartir avec leur compagnon. Pendant les 3 premiers jours, chiens et humains se testent mutuellement et des affinités se forment naturellement. C'est ainsi que la benjamine et frêle Hela, 7 ans et 22 kilos, a reçu Gift, qui affiche 38 kilos sur la balance. Une sorte de peluche géante, d'un calme à toute épreuve. Pour sa part, Odile a reçu Faya, son deuxième chien d'assistance. Le précédent, Vener, est parti à la retraite dans sa famille d'accueil. Les quinze jours de formationsont permis aux maîtres et aux chiens de se roder à plusieurs exercices difficiles. A titre d'exemple, dans un hypermarché, le chien doit être capable de transporter des tranches de viandes odorantes sous plastique sans les manger. Plus difficile encore, se promener sereinement dans le rayon "croquettes" pourtant si attirant. 

Pour tous, cette étroite collaboration devrait débuter ce soir, et elle devrait durer en moyenne une dizaine d'années.

 

Email
Mot de passe
Mot de passe oublié ?


Utilisez votre compte facebook
Nouveau sur handiQuesta ?