Préparation de zéolithes embryoniques - Stage profil IUT Chimie

IFP Energies nouvelles - Lyon

-

Stage

[Réf. : R064-7]

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action, articulée autour de trois priorités stratégiques : mobilité durable, énergies nouvelles et hydrocarbures responsables.

Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

Partie intégrante d’IFPEN, l’école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.

Préparation de zéolithes embryoniques

Contexte

Les zéolithes sont des aluminosilicates microporeuses. Elles sont beaucoup utilisées comme catalyseurs acides pour la transformation de la biomasse, la pétrochimie, la catalyse dépollution, le raffinage, etc. Elles présentent une très forte acidité, mais leur caractère microporeux peut générer des problèmes de limitations diffusionelles pour des molécules volumineuses. C’est pourquoi les chercheurs essaient depuis longtemps d’agrandir la taille des pores tout en conservant la forte acidité. Une approche intéressante est la préparation de zéolithes embryoniques. La cristallisation de la zéolithe est arrêté dans un stade précoce et les germes de zéolithes sont ensuite assemblés dans une structure mésoporeuse.

L’objet du stage est d’évaluer différents protocoles de préparation de ces zéolithes embryoniques. Les matériaux préparés seront caractérisés par leur porosité et acidité et évalués dans des réactions catalytiques.

Description

Le travail commencera par une étude bibliographique pour se familiariser avec la chimie des zéolithes et notamment les protocoles de synthèses de zéolithes embryoniques. Ensuite, un plan de travail sera élaboré pour préparer, caractériser et tester des séries cohérentes de catalyseurs. Le stagiaire apprendra à maitriser les principales méthodes de caractérisation de ces solides, par Diffraction aux Rayons-X (identification des structures obtenues), par analyse élémentaire, par la porosimétrie à l’azote (propriétés texturales), ainsi que par des mesures d’acidité via des molécules sonde etc.

Si le temps le permet, des tests catalytiques (conversion de sucre et/ou isomérisation des aromatiques) seront réalisés avec les matériaux synthétisés.

Enfin l’exploitation et l’interprétation des résultats sera conduite au fur et à mesure avec l’équipe encadrante, puis le travail se conclura par un rapport de synthèse

Profil

Etudiant IUT chimie, souhaitant découvrir le monde de la recherche appliquée ainsi qu’enrichir ses compétences techniques

handi accueillante