Modélisation et simulation de l'activité bactérienne responsable de la génération d'hydrogène sulfuré


Stage en Physique et Analyse

  • Début

    Entre janvier et avril 2020
    de 4 à 6 mois
  • Localisation

    Ile de France
  • Indemnité

    Oui
[Réf. : Simulation]

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action, articulée autour de trois priorités stratégiques : mobilité durable, énergies nouvelles et hydrocarbures responsables.

Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

  • l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat, en favorisant la transition vers une mobilité durable et l’émergence d’un mix énergétique plus diversifié ;
  • la création de richesse et d’emplois, en soutenant l’activité économique française et européenne et la compétitivité des filières industrielles associées.

Partie intégrante d’IFPEN, l’école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.

Modélisation et simulation de l’activité bactérienne responsable de la génération d’hydrogène sulfuré

Dans de nombreux champs pétroliers, l’huile produite génère de l'hydrogène sulfuré (H2S) lors de la récupération secondaire au cours de laquelle de l'eau de mer a été injectée dans des réservoirs.

Sur les sites de production, des concentrations d’H2S même faibles, peuvent causer des blessures graves.

Les opérateurs pétroliers ont donc besoin d’une modélisation appropriée de la concentration en H2S dans les fluides produits pour la prise de décision lors du développement du champ.

Il est bien établi que la principale cause de l’acidification des réservoirs est la croissance de bactéries sulfato-réductrices (SRB) qui génère de l’H2S.

Le but de ce stage est de proposer une modélisation de ces phénomènes à l’aide du logiciel de simulation de réservoir PumaFlow. Les réactions chimiques provoquées par la présence des bactéries peuvent être modélisé par des réactions chimiques dont le modèle est disponible dans PumaFlow.

Le stagiaire aura tout d'abord à faire une étude bibliographique des modèles de « souring ». Puis, ce ou ces modèles seront dans le logiciel PumaFlow, en utilisant le module de réactions chimiques des constituants de l’huile.

Enfin, si nécessaire, le stagiaire pourra par la suite proposer et implémenter un modèle plus complexe de l’activité bactérienne, quitte à le coupler avec PumaFlow en modifiant par exemple, à chaque pas de temps, la composition de l’huile, suite à l’impact du modèle de souring.

Suite à cette étude, une amélioration de modèle de Puma pourra être proposée pour une prise en compte des effets de l’activité bactérienne dans le réservoir sans utiliser de couplage explicite, qui affecte généralement les performances des codes.

handi accueillante
Postuler

Contact

IFP Energies nouvelles - Direction Géosciences - Christophe Preux, Benjamin Braconnier
1&4, avenue de Bois-Preau - 92852 Rueil-Malmaison cedex
Tél. : NC
Email
Mot de passe
Mot de passe oublié ?


Utilisez votre compte facebook
Nouveau sur handiQuesta ?